Après une excellente mise en bouche avec leur conférence sur l’automatisation d’une stratégie SEO au Web2day, j’ai eu la chance de faire partie de la première session de formation Data SEO Labs à Nantes dispensée par Rémi Bacha et Vincent Terrasi. 

Bien que le SEO ne soit pas le coeur de métier de Pepper Click, je n’ai pas hésité un instant lorsque j’ai eu l’opportunité de participer à la formation Data SEO Labs. J’avais en effet déjà eu l’occasion de voir Vincent Terrasi et Rémi Bacha, à l’oeuvre lors de la conférence “Automatisation d’une stratégie SEO pour les noobs : devenez le chef d’orchestre”.

Conference Data SEO Labs

On voit rapidement que les deux experts, tous deux Data scientists chez OVH, maîtrisent leur sujet sur le bout des doigts et font preuve d’une pédagogie indéniable malgré la complexité de leur travail.

Le déroulement de la formation Data SEO Labs

Pendant 2 jours, on va parler de Big Data, de programmation R, d’extraction de données via des API, de machine learning, de dataviz et j’en passe. Un programme riche ponctué de mises en pratique et conclu par un examen de validation des connaissances.

La découverte d’un nouveau langage de programmation se révèle finalement relativement accessible dans l’interface de R Studio.

Une mise en application immédiate à travers des exemples concrets permet de se projeter sur ses propres utilisations futures. Il est bluffant de voir à quelle vitesse les fonctions s’exécutent et les calculs se réalisent.

Les participants étant consultants, référenceurs, développeurs ou encore chefs de projet y trouvent tous leur compte et se lèchent les babines à l’idée du gain de temps et d’efficacité que s’octroie celui qui maîtrise le langage R et le combine à un peu de matière grise.

Le coup de grâce s’appelle Dataiku. L’outil, combiné avec les éléments appris précédemment, permet de générer des modèles de prédiction basés sur le machine learning à travers une interface objectivement accessible.

Et pourquoi pas des usages détournés ?

N’étant pas expert SEO, j’avais deux objectifs. Le premier était simple à remplir : améliorer ma culture webmarketing. Comprendre des techniques avancées utiles au référencement permet d’être de meilleur conseil et de mieux communiquer avec les experts SEO. De plus, les analyses statistiques et les échanges avec d’autres analystes se sont révélés très instructifs.

Le second objectif était de trouver des usages détournés de ces technologies, notamment pour la création et l’optimisation de campagnes SEA. Je n’ai rien regretté et ai même cru défaillir lorsque j’ai découvert les travaux de Rémi et Vincent sur la clusterisation automatique de mots-clés. Les bougres m’ont ainsi donné envie de signer pour le niveau 2 de leur formation qui doit bientôt poindre le bout de son nez.

Vous l’avez compris, le bilan est très positif et j’encourage tous les consultants et experts ayant un minimum de culture webmarketing à envisager cette formation Data SEO. Si vous y réfléchissez, je vous invite à suivre Rémi et Vincent sur Twitter et à échanger avec ces deux passionnés de la data.